Hélène Lhote

actualités

œuvres

contact

 

expositions / news / à lire

 

accueil

>

 
   

 

 
 
 

Depuis plus de vingt ans d’une recherche multiforme, Hélène Lhote nous a habitués à nous déshabituer. Au fil de ses diverses expositions personnelles en France à l’étranger, elle nous surprend par la diversité de sa production axée sur la mobilité et les aléas de la perception.

Dans les années 80 ses peintures historiées se présentent tels des retables, puis se développent en bannières lorsque le sujet devient emblème. Son œuvre sur l’appréhension du motif la conduit à utiliser tamis, grilles et miroirs. Sa peinture se trame alors en de longues striures échafaudant une figure trilobée récurrente. En 1999, à l’occasion de commandes de sculptures monumentales, elle amorce un travail dans des ateliers de métallerie et d’émaillerie qu’elle poursuit depuis lors. A ses découpes en acier et ses assemblages aux formes organiques ou cosmiques s’intègre désormais le verre. Elle obtient une Bourse de Création du Vitrail à Chartres et présente ses œuvres sous forme d’installations dans des monuments historiques. Aujourd’hui, à ces jeux de transparence, brillance, opacité et miroitement, elle associe la lumière électrique pour de nouvelles créations hypnotiques.

 

2011

 

« Chemins de traverse »
 

2009

 

« Serait-ce le souvenir des danses sacrées des derviches tourneurs à Konya, près du mont Taurus qui marqua de son rythme l’œuvre d’Hélène Lhote ? »
 

2004

 

« Cocon »
 

2003

 

« Le vrai cul du diable ? »
 

2003

 

« Hélène’s Path »
 

2002

 

« Pièges »
 

1994

 

« Tamis »
 

1994

 

« J’ai entendu parler d’un animal extraordinaire...  »
 

 

© Hélène Lhote - 2013 - plan du site