Hélène Lhote

actualités

œuvres

contact

 

histoire / parcours / commandes / atelier / liens

 

accueil

 

histoire / tamis / trames

     
 

Enfant, je me suis trouvée au pied d’une tour gigantesque. Dans ce paysage désertique seuls quelques cyprès donnaient la direction au regard. Au dessus de la tour, un vol de vautours. J’avais là, en résumé, le sens de la vie. Tour du silence, culte zoroastrien, exposition des cadavres au soleil. Depuis, j’ai habillé le cyprès d’un vêtement qui tient du taureau, du crabe ou de l’ange. H.L.99

   
     
   
 

 

 


"Découpages, décalages. Jeux d’échelle et répétition. H.L. s’autorise des variations. Défini tête en bas, dans l’attitude à la fois sereine et terrifiante d’un trophée de chasse, son taureau n’est pas mort pour autant : d’une peinture à l’autre il se développe. Il germe, en séries, en suites, en variations. Multiples et fragmentées, les images accentuent leur monumentalité. Au risque de l’illisible, pour le plaisir du rythme ; avec foi dans le microcosme, aussi. Car lorsqu’il ne reste du taureau qu’un fragment d’empreinte de patte, celui-ci répète les principes de symétrie trapue et de dialogue harmonieux propres à tout l’œuvre : la forme élémentaire peinte demeure constituée de deux signes entre lesquels un noyau s’impose."

F. Monnin - 1994
 

 

 

 

 

 

© Hélène Lhote - 2013 - plan du site